Petit exercice de palographie 
J'ai dans mes cartons deux fragments de manuscrits (en latin) rcuprs dans la reliure d'une Vulgate du dbut du XVIIIme sicle.
L'encollage dans la reliure et le dmontage qui a suivi les ont pas mal abms et en plus d'tre crits dans une langue morte, ils sont difficiles dchiffrer.
J'ai essay d'identifier le texte mais pour le moment sans succs, il faut dire que je n'ai gure de temps y consacrer.

Je vous propose donc un petit concours : le ou la premire qui russit identifier la source du texte recevra une lettrine filigranes avec l'initiale de son choix.
Vous pouvez proposer vos rponses en ajoutant un commentaire ce message ou en m'envoyant un mail partir du formulaire disponible ici.
Merci de justifier vos propositions de faon ce que je puisse m'assurer de la validit de la rponse.

Si vous ne trouvez pas l'origine du texte mais que vous m'envoyez une transcription, je considrerai que votre effort mrite aussi rcompense.









Si la qualit des images ne vous apparat pas suffisante, je peux mettre disposition des reproductions de meilleure qualit.
  |  
Rmy Cordonnier 
la premier colonne de texte de la page de gauche de la premire image (celle tout en haut) continent les versets 28 36 du psaume 67 :

28 Ibi Benjamin adolescentulus, in mentis excessu;
principes Juda, duces eorum;
principes Zabulon, principes Nephthali.

29 Manda, Deus, virtuti tu;
confirma hoc, Deus, quod operatus es in nobis.

30 A templo tuo in Jerusalem,
tibi offerent reges munera.

31 Increpa feras arundinis;
congregatio taurorum in vaccis populorum:
ut excludant eos qui probati sunt argento.
Dissipa gentes qu bella volunt.

32 Venient legati ex gypto;
thiopia prveniet manus ejus Deo.

33 Regna terr, cantate Deo;
psallite Domino; psallite Deo.

34 Qui ascendit super clum cli, ad orientem:
ecce dabit voci su vocem virtutis.

35 Date gloriam Deo super Isral;
magnificentia ejus et virtus ejus in nubibus.

36 Mirabilis Deus in sanctis suis;
Deus Isral ipse dabit virtutem et fortitudinem

mais je n'ai pas eu le temps de creuser les textes qui l'accompagnent, en tout cas a me semble grand pour une citation au sein d'un trait donc soit il s'agit d'un commentaire du psaume soit d'un livre liturgique... je vais tacher d'en savoir plus
Cordialement
RC

  |  
Administrator (Anachropsy) 
Bonjour,
Quelle rapidit !
Merci pour cette identification partielle, je crois que vous avez gagn le droit de recevoir une lettrine (je vous contacte par mail pour les dtails).
Pour les autres, pas de dcouragement, il reste encore du travail, vos Gaffiot !
  |  
Cordonnier 
Je confirme qu'il s'agit bien d'un texte liturgique : image centrale, dernire colonne de texte, le R rouge : Rerum Creator optime, Rectorque noster aspice: Nos a quiete noxia Mersos sopore libera. Te, sancte Christe, poscimus, Ignosce Tu criminibus...
il s'agit d'une strophe de l'hymne des matines du mercredi du temps ordinaire, voir notamment : BLUME, Die Hymnen des Thes. Hymnol. H. A. Daniels, etc. in Analecta hymnica, 51(Leipzig, 1909)
Il s'agit donc vraisemblablement de pages d'un missel ou d'un hymnaire, s'i j'en juge par l'criture je dirais vers la fin du XIVe voir XVe.




  |  
Administrator (Anachropsy) 
Bonsoir et merci pour toutes ces prcisions.
Avez-vous reu votre monogramme ?
  |  
Cordonnier 
Bonjour

Etant sur Paris toute cette semaine je n'ai pas encore pu vrifier la bonne rception de votre envoie.
J'espre que c'est bien arriv, mais je ne pourrai vous le confirmer qu' mon retour en dbut de semaine prochaine.
Bien cordialement
RC
  |  
Administrator (Anachropsy) 
Je suis oblig de vous proposer de vous envoyer une autre lettrine au vu du travail que vous avez fourni sur ce texte.
Si vous tes intress, envoyez-moi un mail pour me dire ce que vous voulez.
Merci encore
  |  

Commentaires 

Ajouter un Commentaire

Remplissez le formulaire ci-dessous pour ajouter votre commentaire.









Insert Special:








Les commentaires sont modrs. Votre commentaire n'apparatra qu'aprs validation.

  |