Les livres ne jettent pas des cris d'orfraies... 
Un vieux brouillon abandonn d'un fragment des Petits traits de Pascal Quignard.
J'adore ses textes, il a une faon incomparable de parler de la langue, de la littrature, du souvenir, ...



Ce brouillon est un parfait exemple de ce que les compositions que l'on imagine sont souvent bien moins intressantes une fois sur le papier que dans notre tte. Une autre faon de dire que c'est un ratage complet, rien ne va, ni les couleurs, ni les scripts, la mise en page n'a aucun intrt, ...
Je pense retravailler ce texte en abandonnant la gothique au profit de la chancelire mais il faut encore que je mrisse mon projet.
  |  

Commentaires 

Ajouter un Commentaire

Remplissez le formulaire ci-dessous pour ajouter votre commentaire.









Insert Special:








Les commentaires sont modrs. Votre commentaire n'apparatra qu'aprs validation.

  |