Toute vie esthétique est désespoir 
Ce n'est pas moi qui le dit, c'est Kierkegaard.
Calligraphier une seule petite phrase m'est toujours difficile, les possibilités de composition sont par trop réduites sauf à verser dans l'ornementation à outrance.
Autre considération qui n'a rien à voir, je suis fasciné depuis quelques temps par la texture des passages piétons et autres cédez-le-passage.
La conjonction de ces deux constats m'a donné l'idée de composer la phrase de Kierkegaard en morse et en jouant sur la texture des points et traits, voici ce que ça donne.



C'est un premier essai, j'ai déjà identifié quelques faiblesses et je m'emploierai à les corriger dans la prochaine version, je suis néanmoins content de certains reliefs obtenus, jugez plutôt.








[ Ajouter un commentaire ] ( 1698 vues )   |  permalink  |    |   ( 3 / 7752 )

<<Premier <Précédent | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | Suivant> Dernier>>