On mord la nuit 
D'aucuns m'ont fait remarquer (à juste titre) que je ne calligraphie quasiment que des auteurs masculins. Pour changer, voici donc un fragment du roman Les personnages de Sylvie Germain.



J'ai réalisé les trois O avec une cagette plongée dans du brou de noix très épais, le reste de l'écriture quant à lui est une petite humanistique faite avec du brou plus dilué.



[ Ajouter un commentaire ] ( 697 vues )   |  permalink  |    |   ( 3 / 105 )

<<Premier <Précédent | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | Suivant> Dernier>>