Chapelles 
Je vous délaisse ces temps-ci, je vous prie de m'en excuser.
Je poste sur les réseaux sociaux parce que c'est plus rapide que de décrire tout mon cheminement et de prendre le temps de m'adresser réellement à vous ici.
Alors un nouveau message pour que ceux qui ne sont pas sur ces réseaux diaboliques voient que je pense toujours à eux.

Ces jours-ci, je travaille sur une commande de la mairie de Plouider, petite commune littorale du Finistère.
J'aime bien cette municipalité, ils plantent un arbre pour chaque naissance dans la commune et m'ont demandé de calligraphier les prénoms des enfants afin que l'on puisse savoir quel arbre correspond à qui. Je l'avais fait l'année dernière et je vais recommencer cette année.

Mais aujourd'hui, il s'agit d'un autre projet: calligraphier 3 fragments de poèmes ayant pour sujet les chapelles pour les installer ensuite autour de la chapelle Saint Fiacre. La commande est de faire sur ardoise, libre à moi de choisir comment.
Je suis donc parti sur un lettrage Art Nouveau à l'acrylique sur de grandes dalles de 40x40cm. L'avantage est que je vais pouvoir utiliser la même mise en page pour les 3 poèmes et donc avoir une unité de traitement que j'aurais eu plus de mal à obtenir avec une autre écriture.
Voici le premier texte, une traduction de Shakespeare.






Et puis, tant que j'ai votre attention, je profite de vous parler de tout à fait autre chose. J'ai été sélectionné pour participer à la conférence internationale de calligraphie Write on the edge qui aura lieu l'été prochain à Sonoma aux USA et, dans ce cadre, je viens de répondre à un certain nombre de questions sur ma pratique. Vous pouvez trouver la transcription de cette discussion (en anglais) ici. Et si vous souhaitez vous inscrire aux cours, vous pouvez trouver la description de mes deux interventions ici et
  |  
LAYRISSE Marie-Claude 
Cher Monsieur,


En cherchant des graphismes médiévaux, j'ai découvert votre travail, qui est plutôt une oeuvre, et je n'en suis pas remise après avoir lu, regardé, et admiré!
Il m'est impossible de vous exprimer mon admiration, je suis en extase. Artiste peintre, j'ai une certaine sensibilité, mais j'avoue que ce que je viens de voir, m'espartoune, comme disait ma grand-mère lot-et-Garonnaise !!!

Cher Monsieur, vous êtes un élu de Dieu, et je vous remercie de toutes mes forces, d'être . Vous méritez. Tout ce qui vous arrive, c'est beau, c'est juste, et de nous donner votre art à voir, c'est un cadeau magnifique. Soyez en remercié.

Quand le sublime atteint ce niveau-là, nous pouvons nous sentir récompensé de vivre, de voir, et de lire.

Bonne route à vous, et sachez que je vous regarderai souvent. Je vous lirai, et je me sentirai nourrie.

Bien sincèrement.

Marie-Claude Layrisse

  |  
Administrator (Anachropsy) 
Merci beaucoup, votre message me touche énormément
  |  

Commentaires 

Ajouter un Commentaire

Remplissez le formulaire ci-dessous pour ajouter votre commentaire.









Insert Special:








Les commentaires sont modérés. Votre commentaire n'apparaîtra qu'après validation.

  |