Comme je suis libre ... 
Voici un minuscule fragment de la pièce Les Mouches de Jean-Paul Sartre.
J'adore cette pièce et plus globalement tout le théâtre de Sartre (je n'en dirai pas autant de ses romans).



J'ai écrit le texte à la gomme de réserve sur un papier noir (je désespère d'en retrouver, je l'avais achété dans une imprimerie fermée depuis lors).
J'ai ensuite projeté de l'eau de javel qui a décoloré le papier dans ces tons de jaune doré que je trouve magnifique.

La même technique m'a servi à composer le début du chant III de l'Enfer dans la Divine comédie de Dante.

[ Ajouter un commentaire ] ( 1358 vues )   |  permalink  |    |   ( 3 / 1910 )

<<Premier <Précédent | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | Suivant> Dernier>>