Ein jeder Engel ist schrecklich 


Début de la première élégie de Duino par Rainer Maria Rilke en version originale.
J'aime beaucoup ce texte et j'espère lui avoir rendu justice par cette composition, être dans l'esprit de cette poésie qui dit : "Le beau n'est que ce degré du terrible qu'encore nous supportons".

Pour voir l'intégralité de l'oeuvre, c'est dans la galerie.

[ Ajouter un commentaire ] ( 1505 vues )   |  permalink  |    |   ( 3 / 5781 )

<<Premier <Précédent | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | Suivant> Dernier>>