Un petit secret fatigué 
Parmi les auteurs que j'affectionne, il y a Eric Vuillard. Et parmi les livres qu'il a écrit, j'ai particulièrement apprécié La tristesse de la terre. En voici un fragment.



J'ai d'abord écrit le texte sur un papier standard avant de le transférer au papier carbone blanc sur un fond noir puis j'ai retouché le contour des lettres et ajouté la décoration avec de l'aquarelle.



J'ai voulu garder l'idée du flocon, le texte est donc peu lisible, je vous le redonne : "Que c’est délicat un flocon ! On dirait un petit secret fatigué, une douceur perdue, inconsolable."
Si ça ce n'est pas de la poésie pure, je veux bien manger mon chapeau.

[ Ajouter un commentaire ] ( 739 vues )   |  permalink  |    |   ( 3 / 177 )

<<Premier <Précédent | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | Suivant> Dernier>>