le nom de la bête 
Voilà enfin terminée ma dernière composition.



Pour la voir dans son intégralité, c'est comme toujours dans la galerie.
En recherchant des informations sur les code-barres, je suis tombé sur l'article de wikipédia qui expliquait que d'aucuns ont pensé à leur apparition à un passage de l'Apocalypse de Jean et plus exactement au verset 17 du chapitre XIII.
Cela m'a donné envie de calligraphier ce verset avec un code barres quelque peu retravaillé.
Le résultat est là, j'espère que vous le trouverez intéresant.

Ma professeur de calligraphie, Amanda Adams m'a informé pendant que je travaillais sur cette composition que Denis Brown, calligraphe américain, avait déjà exploré le domaine du code barres comme écriture.
Je me suis interdit d'aller voir ses réalisations en la matière avant d'avoir terminé avec mon projet. Je suis content de voir que nos travaux n'ont finalement guère de chose en commun. Certes je ne fait pas dans l'originalité puisqu'il a déjà exploré ce mode d'écriture, mais nos réalisations n'ont pas grand chose en commun, il a traité la chose sous un angle oriental alors que je me cantonne à la vue occidentale.
Vous êtes seuls juges quant à savoir lequel de nous a le mieux utilisé cette "écriture".

[ 2 commentaires ] ( 2301 vues )   |  permalink  |    |   ( 3 / 8701 )
Code barres : suite 
Ca avance, ce n'est pas encore terminé, les filigranes sont très longs à faire malgré leur simplicité.
J'ai choisi la minuscule de Luxeuil pour le texte, j'aime ses ligatures et son illisibilité.



J'espère finir cette semaine, à suivre donc.

[ Ajouter un commentaire ] ( 1515 vues )   |  permalink  |    |   ( 3 / 4278 )
code barres 


Première étape d'une nouvelle réalisation, à base de papier artisanal et d'encre de Chine. Ce n'est vraiment que le premier pas, la version définitive sera sans doute bien différente.
Il y aura du texte mais contrairement à mes habitudes et à l'organisation traditionnelle du travail, je commence ici par la décoration.

[ Ajouter un commentaire ] ( 1427 vues )   |  permalink  |    |   ( 3 / 9105 )
Les extrêmes sont des inventions faciles 
Je vous parlais il y a peu du dernier bouquin de Carlos José Somoza que je venais de finir, Clara et la pénombre.
Je viens de terminer la calligraphie du passage que j'en avais noté.



Pour voir l'intégralité de la composition, c'est bien sûr dans la galerie.

[ Ajouter un commentaire ] ( 1391 vues )   |  permalink  |    |   ( 3 / 3729 )
Triptyque enluminé 
Il y a bientôt deux ans, je composais une enluminure pour ma dulcinée.
Beaucoup de gens depuis ont voulu la lui acheter mais bien sûr elle n'était pas à vendre.
Pour répondre à la demande, j'ai donc composé ce triptyque dans le même esprit, à base des fonds carrelés utilisés dans les enluminures de la période gothique.



J'aime bien le résultat, trois enluminures différentes avec la continuité de la technique et des couleurs et bien sûr du trait au brou de noix qui fait la séparation entre les deux parties de l'enluminure.
Pour voir le détail de chacun des trois éléments, c'est bien entendu dans la galerie

[ Ajouter un commentaire ] ( 1755 vues )   |  permalink  |    |   ( 3 / 3657 )
Introduction aux filigranes 
Suite à de nombreuses demandes, je viens de mettre en ligne une petite introduction à la décoration à base de filigranes.
Vous pouvez la trouver dans la page ressources du site.
Ce n'est qu'une base succincte, la solution pour faire de beaux filigranes étant de regarder les manuscrits médiévaux pour s'inspirer de la richesse des motifs existants avant de créer les siens et ne pas hésiter à expérimenter.
Une main sûre et de bons yeux ne sont pas superflus. ;-)

[ 2 commentaires ] ( 2461 vues )   |  permalink  |    |   ( 3 / 10345 )
Le relief des fleurs 
Une petite expérimentation de gaufrage, quatre niveaux, un pour chaque rang de pétales.
Le filigrane a été ajouté à posteriori.
Je regrette juste de ne pas avoir fabriqué la matrice dans un support plus épais, une fois le filigrane ajouté, il est difficile de distinguer le relief excepté sur ce genre de photo en lumière rasante.



Le motif fait environ 3.5 cm de diamètre.

[ 1 commentaire ] ( 2150 vues )   |  permalink  |    |   ( 3 / 3684 )
Les livres ne jettent pas des cris d'orfraies... 
Un vieux brouillon abandonné d'un fragment des Petits traités de Pascal Quignard.
J'adore ses textes, il a une façon incomparable de parler de la langue, de la littérature, du souvenir, ...



Ce brouillon est un parfait exemple de ce que les compositions que l'on imagine sont souvent bien moins intéressantes une fois sur le papier que dans notre tête. Une autre façon de dire que c'est un ratage complet, rien ne va, ni les couleurs, ni les scripts, la mise en page n'a aucun intérêt, ...
Je pense retravailler ce texte en abandonnant la gothique au profit de la chancelière mais il faut encore que je mûrisse mon projet.

[ Ajouter un commentaire ] ( 2078 vues )   |  permalink  |    |   ( 3 / 3649 )
Expo ce week-end 
Juste un petit mot pour vous rappeler que j'expose ce week-end à la chapelle Saint-Ourzal de Porspoder.
La presse s'en est déjà fait l'écho.






[ Ajouter un commentaire ] ( 2150 vues )   |  permalink  |    |   ( 3 / 8701 )
O un calligraphe ! 
Je vous entretenais il y a peu de mes vénérés professeurs. Je voudrais aujourd'hui vous parler d'un de leurs ex-élèves qui vole de ses propres ailes depuis quelques années maintenant et dont le travail m'emplit d'envie (ce n'est pas très glorieux, je sais).
Oriol Miro est un calligraphe catalan très sympathique et surtout très talentueux.

Il m'a fait l'honneur d'apprécier mon travail sur les filigranes et les gaufrages frottés alors je lui ai fait cette petite lettrine en témoignage de mon admiration.



pour info, l'initiale fait 2,5 cm de haut

[ 1 commentaire ] ( 2445 vues )   |  permalink  |    |   ( 3 / 8785 )

<<Premier <Précédent | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | Suivant> Dernier>>